Politique industrielle

« La transformation des PME par le numérique, pour saisir les opportunités de la nouvelle économie » Pascal Daloz, directeur général adjoint de Dassault Systèmes

Le plan « Industrie du Futur » a placé le numérique au cœur de la transformation des modèles de production. Il a pour ambition d’accélérer cette transformation particulièrement pour les PME, par la mise en place de dispositifs de soutien, tant d’accompagnement que de financement.

La valeur du numérique pour la transformation de l’industrie est souvent mal comprise. Son impact le plus reconnu réside dans l’optimisation des outils de production, l’accroissement de la productivité, et la réduction des coûts. Mais sa valeur la plus importante, est sa capacité à libérer l’imagination. Avec le numérique, il ne s’agit pas uniquement de produire mieux et à moindre coût, mais surtout d’inventer de nouvelles façons de produire.

L’Industrie du Futur émerge dans le cadre d’une nouvelle économie : l’économie de l’expérience. Dans celle-ci, la valeur créée n’est plus tant liée au produit qu’à la multitude de services personnalisés qui lui sont associés, et à l’expérience que l’utilisateur tire de son usage. Ainsi, pour les avionneurs, il ne s’agit plus de produire un avion, mais une « expérience passager ». Ce nouveau paradigme impacte toute la chaîne de valeur qui doit contribuer à cette expérience passager, par les produits et services qu’elle fournit. L’Industrie du Futur ne sera pas un système de production de biens, mais une chaîne de valeur permettant la définition et l’échange d’expériences.

Pour réussir dans cette économie de l’expérience, les modèles de production doivent être réinventés selon deux objectifs : la performance et l’innovation. L’homme est au cœur de ce nouveau modèle, dans un système d’exécution “désintermédié”, basé sur la complémentarité entre les hommes, les machines, les objets et les données. L’homme peut libérer ses fonctions créatrices et entrepreneuriales pour les mettre au profit de la qualité, de la conduite du changement, de l’innovation. Le numérique devient par ailleurs une partie intégrante des produits eux-mêmes afin qu’ils fournissent des expériences. La valeur des produits est complémentée par des services en ligne où les données deviennent un actif stratégique.

Afin de réaliser cette transformation, les plateformes numériques sont essentielles. Seules celles-ci vont permettre non seulement de gérer la digitalisation combinée des produits et des systèmes de production, mais aussi de saisir les opportunités de la nouvelle économie. Si les PME industrielles opèrent uniquement la digitalisation de leur outil de production, elles risquent de se trouver sous la dépendance d’un opérateur intermédiaire qui propose des places de marché, et des services à valeur ajoutée fondés sur les données numériques.

En s’appuyant sur les représentations numériques fonctionnelles, comportementales et 3D des produits et des procédés de fabrication associés, les plateformes d’expériences permettent de partager avec les clients et les fournisseurs dans des espaces collaboratifs les produits et services de production et de les optimiser ensemble grâce à de nombreuses simulations. Elles assurent en outre la continuité numérique, de la conception, à la production, jusqu’à l’utilisation par le consommateur final.

Et, seule cette continuité numérique permet de répondre aux objectifs de performance et d’innovation. Il est crucial pour les PME de se saisir de cette transformation qui représente une formidable opportunité de développement économique. Le plan Industrie du Futur, avec ses experts sont là pour les accompagner en région.

Print Friendly