Business FranceStratégie éco

Rheawave : « Il faut savoir saisir les opportunités »

Rheawave est née voilà deux ans, créée par deux chercheuses de l’Université François Rabelais de Tours, pour industrialiser un capteur basé sur une technologie ultrasonore. Et déjà, Marielle Defontaine et Hélène Lebertre, les cofondatrices, prospectent en Allemagne.

Principales applications de l’innovation de la start-up : le contrôle qualité sans contact de produit en cours de fabrication (texture, viscoélasticité) pour une traçabilité dans l’industrie agroalimentaire et cosmétique ; le contrôle non destructif pour détecter des microfissures ; la caractérisation des propriétés mécaniques des matériaux (polymères, élastomères, composites, métaux). « Il faut saisir les opportunités, témoigne Marielle Defontaine. En l’occurrence, lauréates du concours national de la création d’entreprise innovante, nous avons pu participer au salon Control à Stuttgart en Allemagne sous la bannière Créative Industry, aux côtés d’une dizaine de sociétés adhérentes du Symop ».

Business France avait recensé tous les domaines d’activités présents sur le salon pouvant intéresser la start-up, pour mieux lui proposer des rendez-vous d’affaires. Marielle Defontaine a prolongé la démarche commerciale en allant rencontrer des industriels qui n’avaient pas pu se rendre sur le salon. « Bien que l’Allemagne soit proche de nous, les chargés d’affaires de Business France nous ont bien indiqué les points de vigilance à respecter dans les échanges commerciaux avec les industriels Allemands ». Un premier contact à l’international fructueux : deux prospects se sont montrés intéressés par les solutions ultrasonores de Rheawave.

Print Friendly