Réglementation & Normalisation

« Être pris en compte dans la normalisation » le point de vue de Didier Boisselier, IREPA LASER

« Nous avons conçu un procédé de fabrication additive métallique qui n’est pas encore arrivé à complète maturité à l’inverse de ceux sur lesquels s’appuie principalement la normalisation. Je participe au travail de normalisation pour que notre procédé soit pris en compte. Par exemple, dans le projet de normes sur les pièces tests ou dans celui sur les conditions de réception. Il est important que nous puissions être pris en compte dans la normalisation, le temps que notre procédé arrive à un stade encore plus avancé d’industrialisation ».

Print Friendly